Depuis quelques temps, il existe des machines virtuelles java libres permettant de se passer de la machine officielle de Sun (non libérée). Fedora notemment utilise par défaut gcj, qui s'il est satisfaisant, ne répond cependant pas à toutes les utilisations. Pour le développement et certaines applications, il est encore pféférable d'utiliser la machine officielle de Sun.

Il existe aujourd'hui, via l'intermédiaire de jpackage la possibilité de se construire son propre rpm de java. D'autres préfèrent l'installation "manuelle", et même si ce n'est pas la plus recommandée (face au package), c'est encore celle que j'utilise et que je vais décrire dans ce tutoriel.

Développant en Java, j'ai décidié d'expliquer l'installation du JDK (Java Develpment Kit), comprenant le JRE (Java Runtime Environment). Nous verrons donc comment l'installer, paramètrer l'environnement pour qu'il y accède, faire en sorte qu'il soit utilisé par défaut (plutôt que gcj) comme machine virtuelle et compilateur java (javac), et enfin installerons le plugin pour firefox afin qu'il puisse utiliser notre machine pour exécuter les applets java. La version utilisée sera la 6 update 3, version la plus actuelle au moment où je rédige ce billet. J'ai réalisé cette installation sous Fedora 7.